Passer aux informations produits
1 de 17

Volume 18

Volume 18

Par amour

Prix habituel €25.00
Prix habituel Prix soldé €25.00
Épuisé

Frais de port offerts jusqu'au mercredi 05 juin inclus.

L’amour. Ce mot est dans toutes les bouches, dans tous les livres, les films et la musique. Quoi que l’on fasse, l’amour est partout où l’on regarde.

Pourtant, il reste un immense mystère. Impossible à définir, pénible à trouver. Dans un quotidien où tout va trop vite, où l’on court entre deux réunions, où l’on passe d’un écran d’ordinateur au travail à un écran plus petit dans notre lit, et où les relations digitales remplacent chaque jour davantage la chaleur des accolades, l’amour a du mal à se frayer un chemin.

Dans ce 18e volume papier, nous nous sommes risqués à une hypothèse : et si nos expériences dans la nature pouvaient nous aider à mieux nous aimer ?

La réponse sur 224 pages, imprimées sur du papier de qualité au pied des Alpes.

Afficher tous les détails
  • Informations

    Thématique : Par amour

    Sortie juin 2024

    Frais de port offerts jusqu'au 05 juin

  • Fabrication

    Imprimé et façonné en France

    224 pages

    Papier FSC

  • Packs et abonnements

    Profitez d'offres à prix réduits pour compléter votre collection et ne pas manquer la sortie des prochains volumes : cliquez ici

La corde sensible

La cordée : symbole ultime des relations humaines ?

Attachez une corde entre deux personnes, ils forment désormais une cordée. Et voilà deux êtres, que parfois tout oppose, partageant pour un temps le même projet de vie. Dans le dossier principal du magazine (40 pages), nous avons exploré ce que la cordée de montagne peut nous apprendre sur les relations humaines et nos visions du monde. On y croise l'historien Yves Ballu, la guide Maud Vanpoulle et le sociologue Jean Corneloup, qui convoquent les grandes heures de l'histoire de l'escalade et de l'alpinisme.

La confrérie de la galère

Rouler dans la boue et porter son vélo sur son dos, ça rassemble

Le Rough-Stuff Fellowship, c’est le plus vieux club de vélo du monde. Des membres rassemblés depuis 1955 par amour de la difficulté. Leur truc : la « rough way », qui implique de s’aventurer sur des sentiers pour le moins escarpés, voire tout à fait inexistants. Au fil des années, des carnets de bord de chaque sortie et des milliers de photos ont été archivées. De quoi publier les meilleures accompagnées de la petite histoire de ce club.

Des abonnements et packs à prix réduits pour compléter votre collection et ne pas manquer les prochains volumes

Packs et abonnements →

L'amour feu

Dans les pas des époux Krafft, les "Volcano Devils"

C’est dans la chaleur et les cendres que Katia et Maurice Krafft, les deux volcanologues les plus célèbres du monde vivent intensément. Leur histoire est celle d’un amour fou, d’un amour feu, qui prend naissance en 1966. Cet article (18 pages) présente un portfolio des plus beaux clichés de Katia Krafft ainsi qu'un récit sur leur histoire. Une histoire d'amour pas comme les autres.

Les larmes d'Alex Honnold

Plongée dans les vertiges de l'amour sur grand Écran

Au sein de la production actuelle de films outdoor, la performance des protagonistes, aussi spectaculaire soit-elle, ne constitue plus le seul horizon de narration. La vie affective et sentimentale des « personnages » apparaît désormais au cœur d’histoires bien ficelées, qui touchent un public immense. Cet article (20 pages) propose de replonger dans l'histoire de ces films pour retracer cette évolution et succomber aux vertiges l’amour sur grand écran.

Contenu réductible

Lire l'édito

L’amour. Tout le monde parle d’amour. Entre amis au bar, entre collègues au travail. Combien de films, de livres et de chansons lui sont consacrés ? De la rencontre à la rupture, le sujet semble inépuisable. Quoi que l’on fasse, l'amour est partout où l’on regarde. L’amour, encore et toujours.

Il demeure pourtant un immense mystère. Impossible à définir, pénible à trouver. Dans un quotidien où tout va trop vite, où l’on court entre deux réunions, où l’on passe d’un écran d’ordinateur au travail à un écran plus petit dans notre lit, et où les relations digitales remplacent chaque jour davantage la chaleur des accolades, l’amour a du mal à se frayer un chemin.

Car comment donner sa chance à l’amour quand nous avons l’impression qu’au swipe suivant s’en trouve peut-être un plus grand ? Comment offrir de l’amour aux autres si nous arrivons à peine à nous aimer nous-même ? Comment s’engager dans un projet de vie commun dans un monde aussi incertain ? On veut aimer et être aimé, mais on ne sait plus comment s’y prendre.

Dans ce volume papier, nous nous sommes risqués à une hypothèse : et si nos expériences dans la nature pouvaient nous aider à mieux nous aimer ?

À première vue, les ingrédients nécessaires à l’un semblent être les qualités requises pour l’autre. Et il se pourrait bien que jeter un œil par la fenêtre et mettre le nez dehors suffisent à ouvrir la porte à l’inconnu et aux rencontres. Des rencontres avec lesquelles s’engager dans des projets communs au cœur des éléments : comme partager un bout de sentier par solidarité (p.24), monter un club de vélo pour s’enfoncer dans la boue et repousser ses propres limites (p.66) ou retaper un vieux bateau pour couler des jours heureux à l’abri des tempêtes (p.136).

La route obligera à composer avec les désirs et capacités de chacun. L’intimité d’un bivouac, la fatigue et le danger révéleront des traits de caractères à accepter. Car dans cet environnement parfois hostile, on ne triche pas et les destins se lient, pour le meilleur comme pour le pire. Une fois les bons partenaires trouvés, on peut plonger au plus profond de nos passions mutuelles pour partager des émotions intenses et des souvenirs impérissables (p.192) et même, ultime symbole, s’encorder pour atteindre ensemble les cîmes de notre monde (p.82).

Il est peut-être là, le secret. Passer plus de temps en pleine nature pour mieux nous aimer. Les uns et les autres, mais aussi soi-même (p.158), et pourquoi pas tous les êtres vivants avec (p.128) ? L’idée est séduisante. Face aux défis de nos existences, « faire ensemble » pourrait être notre meilleure carte à jouer.

Il paraît que l’amour peut déplacer des montagnes.

Quand la livraison du Volume 18 est-elle prévue ?

Les magazines seront envoyés le jeudi 06 juin. Ils arriveront chez vous quelques jours plus tard, en fonction du mode de livraison choisi 🙌

J'ai commandé d'autres articles avec le Volume 18, quand vais-je les recevoir ?

Vous recevrez l'intégralité de votre commande avec le Volume 18. Pour des raisons logistiques et écologiques, nous regroupons les commandes.

Je suis abonné.e mais j'ai changé d'adresse

Contactez-nous sur commandes@lesothers.com pour changer l'adresse de livraison avant le 05 mai. Après il sera trop tard !